Bruit de voisinage : réalisation d’étude d’impact acoustique

NOCA Acoustique réalise des études relatives à des équipements générant du bruit et impactant le voisinage à proximité.

Cela concerne : les discothèques, les bars, les salles polyvalentes, les salles de concert, les locaux de répétitions musicales, les restaurants…Les équipements techniques de type pompes à chaleur, groupes froid, unité de climatisation, groupe électrogène, hotte d’extraction…peuvent également être étudiés. L’objectif étant d’atténuer les niveaux de bruit qu’ils génèrent.

Objectifs règlementaires

Le décrêt du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de voisinage, est le principal texte de loi en vigueur. Il exige de ne pas dépasser certaines émergences sonores sur le niveau global et sur les bandes d’octaves de 125 Hz à 4000 Hz. Cette notion d’émergence se définit comme la différence entre le bruit ambiant (source active) et le bruit résiduel (source inactive). De plus, la notion de durée d’apparition du bruit lié à la source ainsi que de la période (jour ou nuit) est considérée.

Diagnostic et étude

D’abord, les niveaux de bruit résiduel (source de bruit non active) et ambiant (source de bruit active), sont mesurés sur le site. Ensuite, une simulation numérique permet d’étudier l’impact sonore de la source de bruit dans l’environnement voisin. Les émergences sonores sont alors calculées puis comparées aux valeurs règlementaires.

Suite aux mesures et aux calculs réalisés, des préconisations techniques sont prescrites à destination de l’entreprise. Elles concernent :

  • les performances acoustiques minimales à respecter en termes d’indice d’affaiblissement acoustique, de coefficient d’absorption acoustique, de masse, de densité de poreux, d’épaisseur du matériau…Elles peuvent concerner les différents éléments constructifs du bâtiment ou relatifs à l’équipement (écran, bardage…).
  • les précautions de mise en oeuvre des éléments afin qu’ils garantissent au maximum leur performance acoustique.

Respect du cahier des charges, suivi de chantier et mesures de réception

Pour précéder la phase de travaux, une mission de VISA permet de vérifier le respect du cahier des charges acoustique. Puis, le suivi de chantier s’avère élémentaire pour contrôler la bonne mise en oeuvre des éléments. Enfin, des mesures de réception justifient que les objectifs sont atteints.

900 600 Bureau d'études acoustiques NOCA
Préférences de confidentialité
Lorsque vous visitez notre site Web, celui-ci peut stocker des informations via votre navigateur provenant de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et sur les services que nous sommes en mesure de proposer.
Notre site Web utilise des cookies, provenant principalement de services tiers. Définissez vos préférences de confidentialité et/ou acceptez notre utilisation des cookies.